Le Prix suisse de l’énergie décerné à deux premières mondiales – swissinfo.ch

La première centrale flottante de haute altitude au monde est située sur le lac des Toules, dans le canton du Valais. Keystone / Valentin Flauraud

Une centrale solaire flottante située dans les Alpes valaisannes et un projet de mobilité à l’hydrogène renouvelable figurent parmi les lauréats du Watt d’Or 2021. Deux innovations qui pourraient faire école au niveau international.

Ce contenu a été publié le 07 janvier 2021 – 08:00

Journaliste tessinois installé à Berne, je m’occupe des questions scientifiques et de société, y consacrant des reportages, des articles, des interviews et des analyses. Je m’intéresse aux sujets touchant à l’environnement, au climat et à l’énergie ainsi qu’à tout ce qui concerne les migrations, l’aide au développement et les droits de l’homme.

En savoir plus sur l’auteur.e
| Rédaction en langue italienne

Décerné par l’Office fédéral de l’énergie depuis 2007, le Watt d’Or vise à «faire connaître les réalisations hors du commun dans le secteur de l’énergie et ainsi à inciter l’économie, la politique et le grand public à découvrir les avantages des technologies énergétiques de pointe».

Parmi les lauréats de l’édition 2021, sélectionnés parmi 64 projets, figurent deux premières mondiales dans le domaine des énergies renouvelables et de la mobilité durable.

Panneaux photovoltaïques sur l’eau

La première centrale solaire flottante de haute altitude au monde a été construite sur le lac des Toules, un réservoir hydroélectrique situé à 1800 mètres au-dessus du niveau de la mer en Valais.

Malgré les conditions extrêmes, avec de la neige, des vents forts et des températures allant de -25 C à 30 C, la centrale exploitée par le fournisseur d’énergie Romande Energie et le groupe ABB Suisse peut produire jusqu’à 50% d’électricité en plus qu’une centrale de même dimension située en plaine.

L’automne dernier, nous avions rencontré le chef de projet, Guillaume Fuchs, qui nous a expliqué les avantages de la production photovoltaïque dans un environnement alpin.

Aux yeux des acteurs de la branche, les installations flottantes représentent l’avenir de l’énergie solaire. Ceci pour plusieurs raisons. D’une part, l’eau refroidit les panneaux, augmentant ainsi leur efficacité. D’autre part, ils réduisent les conflits liés à l’utilisation des terres car ils n’empiètent pas sur les surfaces dédiées à l’agriculture ou à la construction.

Se déplacer avec l’hydrogène

L’hydrogène vert est l’un des vecteurs énergétiques les plus prometteurs en tant qu’alternative aux combustibles fossiles. Produite à partir de sources d’énergie renouvelables, elle peut contribuer de manière décisive à une mobilité sans émissions, un domaine dans lequel la Suisse entend jouer un rôle de premier plan.

Grâce à un modèle commercial unique, la société par actions Hydrospider, la société privée H2 Energy, l’association Mobility H2 Switzerland et une joint-venture avec le fabricant coréen Hyundai sont en train de mettre sur pied le premier projet commercial au monde pour l’hydrogène renouvelable.

Ce modèle inclut la production d’hydrogène à partir d’une centrale hydroélectrique, la construction d’un réseau de stations-service et la mise en circulation de véhicules lourds équipés de piles à combustible.

Une fois opérationnelle, la première flotte mondiale de camions commerciaux fonctionnant à l’hydrogène (1600 véhicules d’ici 2025) permettra d’éviter chaque année le rejet d’environ 100’000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère.

Prix pour les bâtiments écologiques

Les autres lauréats du Watt d’Or 2021 sont la start-up Adaptricity, qui a développé des outils informatiques pour une meilleure gestion des réseaux électriques, la fondation Umwelt Arena Switzerland et le cabinet d’architecture René Schmid (réalisation d’un complexe immobilier alimenté par des énergies renouvelables) ainsi que la société immobilière Mettiss et l’ingénieur Beat Kegel (rénovation d’un vieil immeuble de bureaux).

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

L’offre de formation continue de l’UTT en 2021 – Studyrama

L'Université de Technologie de Troyes mêle les caractéristiques d’une école d’ingénieur avec ceux d’une université.Elle forme à différents…

36 minutes ago

Énergies renouvelables : le départ est donné mais la course reste longue – Journal de l’Automobile

Zoom de l’Arval Mobility Observatory - Rien ne semble arrêter l’engouement pour les énergies renouvelables…

36 minutes ago

[Tribune] 2021 : énergies renouvelables et ressources énergétiques distribuées sur le devant de la scène – Environnement Magazine

Colin Beaney, VP, Energy, utilities & resources d’IFS, décrit les tendances 2020 du marché des…

1 heure ago

Monde : Energie renouvelables, 2,5 milliards USD dépensés par Total pour l’acquisition d’actifs solaires – Zoom Média

Le pétrolier Total, l’un des grands énergéticiens au monde vient d’exécuter des dépenses à hauteur…

2 heures ago

Économie : Europe Énergie déploie ses ailes dans l’Hexagone – La Tribune

En 2019, à Olivet dans le Loiret, Europe Energie ouvrait sa première agence avec l'expertise…

2 heures ago

Hydrogène vert : accélération des investissements en France et en Europe – LE MONDE DU DROIT : le magazine des professions juridiques – Le Monde du Droit

Eran Chvika, avocat associé en charge de l’équipe Financement & Projets du cabinet d’avocats international…

3 heures ago

This website uses cookies.