Les défis herculéens d’EDF en 2021 – La Tribune

Le 19 janvier prochain, les salariés d’EDF entameront leur quatrième journée de grève depuis le 26 novembre dernier. Par ce mouvement social, ils s’opposent à un vaste projet de réorganisation du groupe, baptisé Hercule, le demi dieu grec. En amont de cette nouvelle journée d’action, les quatre principales confédérations syndicales (CFDT, CGT, FO et CFE-CGC) font front commun. Elles pressent le président Emmanuel Macron de renoncer au projet Hercule qui conduirait, selon elles, à un démantèlement d’EDF.

Le plan Hercule consisterait à séparer l’énergéticien national en trois structures distinctes : la production nucléaire, les énergies renouvelables et la distribution de l’électricité, et enfin les barrages hydroélectriques. Derrière ce projet très contesté, y compris au sein des parlementaires dont certains envisagent de déposer une proposition de référendum d’initiative partagée, se cache un enjeu clé autour de la réforme de la rémunération de l’électricité nucléaire.

Les deux sujets font l’objet d’intenses tractations entre le gouvernement français, actionnaire à près de 84% d’EDF, et la Commission européenne. Alors que les pouvoirs publics espéraient obtenir un feu vert de la Commission avant la fin 2020 pour engager la réforme au Parlement dès début 2021, les négociations prennent du retard.

« Dès lors que nous aurons une vision plus claire de la position définitive de la Commission européenne », nous rendrons compte de la situation aux organisations syndicales, s’est engagé le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. « Sur ce sujet, aujourd’hui nous n’y sommes pas encore », a-t-il estimé, le 12 janvier, lors de la présentation de ses voeux à la presse. Selon lui, EDF « va dans le mur » et a besoin de se transformer. Explications de ce dossier explosif en huit questions.

1 – Quelle est l’origine du projet Hercule ?

En 2018, les pouvoirs publics chargent Jean-Bernard Lévy, le PDG d’EDF, de proposer un schéma de réorganisation de l’entreprise. Ces propositions devaient être présentées fin 2019 mais l’échéance a été repoussée car elles sont conditionnées à l’avancée de discussions entre la France et Bruxelles, notamment sur la régulation du nucléaire.

La réorganisation du groupe EDF est en effet intimement liée à la régulation actuelle de la rémunération de l’électricité nucléaire et aux besoins de financements colossaux de l’énergéticien, qui fait face à un mur d’investissements. EDF doit à la fois maintenir son parc, relancer le programme nucléaire et accélérer dans les énergies renouvelables où il accuse un certain retard.

« Le grand carénage [les travaux destinés à prolonger la durée de vie d’une trentaine de réacteurs sur 56, ndlr] est estimé à 50 milliards d’euros, tandis que le développement potentiel de six nouveaux EPR [dont la décision définitive de construction est attendue pour 2023 au plus tard,…

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Lyon : les Verts contre le nucléaire réclament la fermeture de la centrale du Bugey avant 2024 – France 3 Régions

Les élus écologistes de Lyon et de la Métropole demandent à l’Agence de Sureté Nucléaire de…

1 heure ago

BloombergNEF voit 2021 en vert – GreenUnivers

@Engie Comme quelques autres rares secteurs, la transition énergétique n’a pas connu de crise en…

1 heure ago

19 livres pour comprendre l’économie verte – Baron Mag

Avec le retour des démocrates au pouvoir aux États-Unis, la relance d’un plan américain et…

1 heure ago

Photovoltaïque : une charte pour un développement maîtrisé – – Terres et Territoires

Le 19 janvier 2021, la FNSEA, l’APCA et EDF Renouvelables ont signé une charte visant…

1 heure ago

Energies renouvelables : le gouvernement réaffirme ses objectifs – Batiweb.com

Si le déploiement de nouvelles installations d'énergies renouvelables a stagné en 2020 selon le dernier…

2 heures ago

Le Sénégal, foyer de mégaprojets gaziers ouest-africains, accueille un événement majeur sur la transition énergétique – Africanews Français

MSGBC Oil, Gas and Power 2021, organisé par Africa Oil & Power (www.AfricaOilandPower.com) sous les…

3 heures ago

This website uses cookies.