Opposés à la “désintégration” d’EDF, les syndicats en appellent à Macron – Capital.fr

Publié le 12/01/2021 à 11h02

Pixabay

Face au très controversé projet « Hercule » de scission d’EDF en trois entités, les syndicats montent au créneau… et en appellent au chef de l’Etat. Les 4 principales confédérations syndicales – la CFDT, la CGT, FO et la CFE-CGC – sont vent debout contre la « désintégration » du géant de l’énergie et ont appelé Emmanuel Macron à abandonner le projet. « Face à un projet Hercule conçu sur des fondamentaux strictement financiers et conduisant de fait à la désintégration de leur entreprise, les salariés du groupe EDF n’ont pas hésité à se mobiliser massivement en affichant leur opposition », ont rappelé les quatre confédérations dans un communiqué commun.

Ce projet prévoit de scinder EDF en trois entités : une entreprise publique (EDF bleu) pour les centrales nucléaires, une autre (vert) cotée en Bourse pour la distribution d’électricité et les énergies renouvelables et une troisième (azur) qui coifferait les barrages hydroélectriques dont les concessions seraient remises en concurrence sous la pression de Bruxelles. Les salariés d’EDF se sont déjà mobilisés contre « Hercule » les 26 novembre, 10 et 17 décembre, trois journées lors desquelles près d’un agent sur trois était en grève. Une nouvelle journée de mobilisation est prévue le 19 janvier.

>> A lire aussi – Vers un mariage entre Engie et EDF ?

« Les confédérations syndicales demandent donc au président de la République d’entendre et de mesurer cette très forte mobilisation sociale en renonçant au projet Hercule », écrivent les quatre confédérations. Elles demandent en outre « l’ouverture d’un véritable dialogue avec les salariés » et « l’organisation d’un véritable débat public sur l’avenir d’EDF et ses moyens d’investissement au service de la Nation ».

>> Notre service – Faites des économies sur vos factures d’électricité et de gaz avec notre comparateur Énergie

En décembre, la cheffe des députés PS Valérie Rabault avait annoncé son intention de déposer une proposition de référendum d’initiative partagée (RIP) contre le « démantèlement » d’EDF via le projet « Hercule ».

>> A lire aussi – Engie va-t-il profiter d’un rachat de Suez par Veolia ?

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Alerte sur les systèmes électriques en Europe – Journal La Croix

L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France…

2 heures ago

Alerte sur les systèmes électriques en Europe – La Croix

L’Europe risque-t-elle de manquer de courant en 2030 ? C’est la question posée par France…

3 heures ago

Et si vous placiez votre épargne au profit des énergies renouvelables ? – Révolution Énergétique

En France, les taux d’intérêts des livrets d’épargne réglementés sont si bas qu’ils ne rapportent…

4 heures ago

La Russie s’élance dans le développement éolien – Révolution Énergétique

Jusqu'il y a peu, la Russie n'avait accordé que peu d'intérêt au développement de l'éolien3e…

4 heures ago

Gironde : Un projet de parc solaire géant prévoit d’abattre 1.000 hectares de forêt – 20 Minutes

La centrale photovoltaïque serait située sur la commune de Saucats en Gironde. — POCHARD PASCAL/SIPA…

4 heures ago

Energie : Perspectives de coopération Tuniso-allemande – African Manager

Les perspectives de renforcement de la coopération et du partenariat entre la Tunisie et l’Allemagne…

14 heures ago

This website uses cookies.