Categories: Industry News

Près de Nantes. Que devient le projet de centrale solaire ? – L’Hebdo de Sèvre-et-Maine

La centrale solaire pourrait produire l’équivalent de la consommation électrique de 4500 habitants. (©Pixabay)

Ce n’est pas encore pour demain que les lumières d’une partie des habitations de la commune de Vallet (Loire-Atlantique) s’éclaireront grâce à une énergie produite localement. Mais la lueur est déjà là.

Une centrale de panneaux solaires devrait voir le jour sur l’ancienne carrière du Moulin Bondu.

Le site se trouve à l’arrière de l’ancienne scierie Papin qui se trouvait le long de la RD763, en allant vers La Boissière-du-Doré.

Exploitée en terre agricole pour la production de fourrage, la parcelle appartient aujourd’hui à la ville.

La majorité, réélue en mars 2020, travaille à la finalisation du projet, en partenariat avec le Sydela, syndicat en charge de la distribution d’électricité dans le département.

Le dossier devrait même s’accélérer dans les prochains mois. Le principal frein étant la relocalisation des terres agricoles.

À lire aussi

« C’est en bonne voie. Il reste à lever la problématique du déménagement de l’exploitant », précise Mathieu Legout, adjoint à l’urbanisme de Vallet.

Depuis le premier mandat, la majorité cherche des solutions pour produire de l’énergie verte et réduire l’impact environnemental.

La réflexion s’est vite orientée vers l’exploitation du site de l’ancienne carrière d’argile, située au Moulin Bondu.

Energie pour 4 500 habitants

Propriété de la ville, le site remblayé affiche une valeur agricole assez faible. Mais dispose d’une surface suffisante permettant d’installer une centrale solaire.

Autre avantage pour les élus : la réversibilité du parc solaire dont l’ingénierie a un faible impact sur l’environnement.

L’installation de panneaux se fait au moyen de pieux métalliques enfoncés dans le sol.

« Au bout de 20-30 ans, durée de vie d’une centrale, il est facile de restituer le terrain à son état initial. »

Mathieu LegoutAdjoint à l’urbanisme de Vallet

D’autant que l’argent du démantèlement est déposé sur un compte séquestre », explique Mathieu Legout, élu d’une commune qui approche les 10 000 habitants.

Sur les 11 ha de la parcelle, la centrale solaire devrait s’étendre sur 8 à 9,5 ha. L’installation pourrait produire entre 7 et 8 gigawattheure ;

« soit l’équivalent de la consommation électrique de près de la moitié de la population de Vallet ».

Mathieu LegoutAdjoint à l’urbanisme de Vallet

Les habitants pourront devenir actionnaires

Au-delà du dossier technique, le montage financier de l’opération est aussi innovant dans le territoire. L’investissement, pas connu à ce jour, sera majoritairement public.

L’actionnariat sera ouvert aux collectivités. Ainsi qu’aux entreprises et particuliers.

« On va demander aux habitants s’ils veulent investir dans la centrale. Mais pas que. L’idée est d’impliquer un maximum d’acteurs du territoire », précise l’adjoint à l’urbanisme.

À lire aussi

Pour l’investisseur, la démarche qui permet de toucher des dividendes liés à l’exploitation n’est pas que financière. Elle est aussi citoyenne.

« C’est une façon de s’engager pour réduire sa part dans les énergies fossiles ».

Horizon 2023-2024

Reste le calendrier. Dans ce type d’installation, les procédures et les études prennent du temps.

La centrale solaire pourrait produire son premier kilowattheure à l’horizon 2023-2024.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Jean-Luc Martinet lorgne le marché des énergies renouvelables au Maroc – Le Desk

Banques CIH Bank: Le PNB consolidé en hausse de 10,3% en 2020 Le produit net…

10 minutes ago

Investir dans les énergies renouvelables au Burkina Faso – Deutsche Welle

Eco Afrique Au Burkina Faso, moins d’un million de personnes sont connectées au réseau électrique…

5 heures ago

Electricité renouvelable, quoi qu’il en coûte ? – Journal de l’Automobile

Zoom de l’Arval Mobility Observatory – Plus les semaines passent, plus la question de l’accès…

6 heures ago

Une année 2020 remarquable pour Boralex English – CNW Telbec

« L'exercice 2020 marque également le point de départ d'un important chantier qui mettra en…

7 heures ago

La Commission européenne salue l’engagement du Maroc en faveur du nouvel agenda pour la Méditerranée | MAP Express MAP Express – MAP

jeudi, 25 février, 2021 à 10:06 Bruxelles – La Commission européenne a salué l’engagement du…

7 heures ago

This website uses cookies.