Total enchaîne les découvertes de pétrole et de gaz au large du Suriname – L’Usine Energie – L’Usine Nouvelle

L’alliance entre Total et Apache Corporation porte ses fruits au Suriname. Jeudi 14 janvier, le groupe pétrolier français a annoncé une nouvelle « découverte significative d’hydrocarbures » au large de ce pays d’Amérique du Sud, voisin de la Guyane française. Il s’agit déjà de la quatrième trouvaille en seulement douze mois d’activité.

Des hydrocarbures « de bonne qualité »

L’entreprise française a fait son entrée sur le Bloc 58 en décembre 2019. Après l’échec de ses opérations de forage en Guyane, Total voulait croire au potentiel du bassin du Guyana-Suriname. À raison semble-t-il, puisque l’année 2020 fut rythmée par les retours positifs (voir la carte des découvertes ci-dessous). Pour rappel, Total détient une participation de 50 % dans cette zone, aux côtés de la compagnie américaine Apache Corporation.

(Les découvertes de Total au Suriname depuis décembre 2019. Crédit : Total)

La découverte dévoilée le 14 janvier s’est faite sur le puits de Keskesi East-1. « Le puits, foré dans une profondeur d’eau d’environ 725 mètres, a rencontré une colonne de 63 mètres nets d’hydrocarbures, dont 58 mètres nets de bonne qualité (huile, huile légère volatile et du gaz) », précise Total.

Total en quête de projets pétroliers à bas coûts

Le forage doit se poursuivre sur le même site, après quoi le navire de forage Noble Sam Croft sera démobilisé. Un second programme d’exploration sur le Bloc 58 est programmé pour 2021, tandis que Total prévoit des « opérations d’appréciation » pour « mieux caractériser les découvertes réalisées en 2020 ».

(Le navire de forage Noble Sam Croft. Crédit : Noble Corp)

Si Total se développe dans les énergies renouvelables, il souhaite mener des projets pétroliers à bas coût, alors que la crise sanitaire a tiré vers le bas le prix du baril. « Bien sûr, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord sont des régions clés, mais le Brésil […], où nous avons des champs géants, ainsi que ce que nous trouvons aujourd’hui au Suriname, pourrait être développé à moins de 20 dollars par baril. Et si on peut développer ces ressources à moins de 20 dollars le baril, on considère que ce sera résilient sur le long terme », déclarait le PDG de Total, Patrick Pouyanné, lors d’un forum le 8 janvier.

Avec Reuters

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

2020, année historique pour les énergies renouvelables – Moustique

38%. C'est la part des énergies renouvelables dans la production d'électricité en Europe en 2020,…

13 minutes ago

En 2020, les énergies renouvelables ont détrôné les combustibles fossiles – EURACTIV France

Les énergies renouvelables ont généré 38 % de l’électricité européenne en 2020, contre 37 %…

13 minutes ago

Europe : les énergies renouvelables ont dépassé les fossiles en 2020 26/01/2021 – ID, L’info Durable

En 2020, la production électrique européenne a fait la part belle aux énergies renouvelables. Pour la première…

13 minutes ago

Pour la première fois en Europe, les énergies renouvelables ont dépassé le fossile en 2020 – BFMTV

Le Danemark est le champion du renouvelable avec 62% de son électricité générée par l'éolien.…

13 minutes ago

France: Une forte part de renouvelables envisageable sous conditions – La Tribune

PARIS (Reuters) - Le système électrique français serait techniquement en mesure de fonctionner avec une…

1 heure ago

Electricité : les quatre contraintes du scénario 100 % énergies renouvelables – Les Échos

Publié le 27 janv. 2021 à 12:00La France peut-elle se passer de nucléaire pour produire…

1 heure ago

This website uses cookies.