Une ONG encourage le développement des énergies renouvelables – Abidjan.net

San Pedro –Dans le cadre de la célébration de l’édition 2021 du forum social mondial, l’Association pour le Développement Durable (ADD) et le Comité de Veille et de Sensibilisation pour la Promotion de l’Energie Renouvelable (CVSPER) ont organisé du jeudi 28 au samedi 30 janvier 2021, à San-Pedro, une série d’activités visant à faire la promotion des énergies renouvelables contrairement aux énergies fossiles.

Le responsable de l’ADD, Marcel Terré, a indiqué que ces journées dénommées ‘’semaine du climatique ‘’ visaient à informer, sensibiliser et mobiliser les participants, notamment, les propriétaires terriens, les presses locales, la jeunesse et les leaders de femmes, autours de la problématique des énergies renouvelables et fossiles en leur présentant les avantages et les inconvénients.

Il s’agissait aussi de susciter des réflexions sur le projet de réalisation d’une centrale à charbon en cours dans la commune de San-Pedro.

Une énergie est dite renouvelable lorsqu’elle provient des sources que la nature renouvelle en permanence notamment, l’eau, le soleil et le vent. Elles sont surnommées ‘’énergies propres’’ ou ‘’énergies vertes’’. Leur exploitation engendre très peu de déchets et d’émissions polluantes, contrairement aux énergies fossiles qui proviennent de certains combustibles notamment, les roches, le gaz, les fluides et le charbon.

Les énergies renouvelables sont un vecteur privilégié de la lutte contre le réchauffement climatique. L’inconvénient est qu’elles ont une faible efficacité énergétique, une disponibilité plus aléatoire et engendrent des coûts de productions plus élevés à court terme. Certaines énergies renouvelables ne peuvent pas être exploitées intensivement au risque de déséquilibrer durablement l’équilibre écologique de la zone d’exploitation.

Quant à l’énergie fossile, elle permet aux Etats de poursuivre le développement, mais les unités qui la produisent, comme les centrales à charbon, ont un impact nocif sur l’environnement et la santé de l’homme.

L’ADD et ses partenaires encouragent le développement des énergies renouvelables notamment, l’énergie solaire, éolienne, hydroélectrique et la biomasse qui auraient moins d’impact sur le réchauffement climatique et la santé, contrairement à une énergie fossile fournie par une centrale à charbon.

L’Association pour le Développement Durable (ADD) œuvre à l’atteinte des objectifs de développement durable.

nbf/tm

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Investir dans les énergies renouvelables au Burkina Faso – Deutsche Welle

Eco Afrique Au Burkina Faso, moins d’un million de personnes sont connectées au réseau électrique…

4 heures ago

Electricité renouvelable, quoi qu’il en coûte ? – Journal de l’Automobile

Zoom de l’Arval Mobility Observatory – Plus les semaines passent, plus la question de l’accès…

5 heures ago

Une année 2020 remarquable pour Boralex English – CNW Telbec

« L'exercice 2020 marque également le point de départ d'un important chantier qui mettra en…

6 heures ago

La Commission européenne salue l’engagement du Maroc en faveur du nouvel agenda pour la Méditerranée | MAP Express MAP Express – MAP

jeudi, 25 février, 2021 à 10:06 Bruxelles – La Commission européenne a salué l’engagement du…

6 heures ago

Énergies renouvelables. En Vendée, des ombrières photovoltaïques sur les parkings – maville.com

À Saint-Aubin-des-Ormeaux, dans le nord-est vendéen, l’installation de deux ombrières sur le parking du complexe…

7 heures ago

This website uses cookies.