Washington invite le Maroc à un dialogue stratégique sur l’énergie – Infomédiaire

Les mesures à même de renforcer l’interconnexion régionale des réseaux électriques, des gazoducs et des oléoducs pour l’accroissement de la sécurité énergétique ont été au menu du dialogue stratégique sur l’énergie, organisé ce jeudi à l’initiative du secrétariat d’État américain à l’énergie avec la participation du Maroc.

Cet évènement organisé par visioconférence a été l’occasion de discuter et d’étudier les mesures pouvant être prises pour renforcer l’interconnexion régionale des réseaux électriques, des gazoducs et des oléoducs afin d’accroître la sécurité énergétique et d’améliorer l’accès à une énergie fiable et à un coût abordable en vue de parvenir à un développement économique et social global au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a indiqué le ministère de l’Énergie, des mines et de l’environnement dans un communiqué.

Lors de cette rencontre virtuelle, le secrétaire à l’énergie des États-Unis d’Amérique, Dan Brouillette, les ministres en charge de l’Énergie des Émirats Arabes Unis, du Bahreïn, de l’Égypte, du Soudan et d’Israël ont pu étudier les moyens susceptibles de renforcer la coopération entre les pays de la région et les États-Unis, permettant ainsi d’affermir la recherche et le développement dans le domaine de l’énergie, d’approfondir les partenariats stratégiques pour relever les défis communs et encourager les investissements régionaux en la matière, afin de parvenir à un développement durable et une prospérité de la région MENA.

Intervenant à cette occasion, le ministre de l’énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, a mis en exergue les bonnes relations entre le Maroc et les États-Unis ayant été renforcées dernièrement par la reconnaissance du Sahara marocain et la décision d’ouverture d’un consulat américain dans les provinces du sud, tout en développant de nouveaux horizons pour l’investissement américain dans cette région.

Le ministre a également souligné le développement réalisé par le Royaume et les perspectives futures d’investissements dans les domaines des énergies renouvelables, de l’hydrogène, de la recherche scientifique et de l’industrie énergétique, ainsi que des énergies propres dans le secteur industriel, se félicitant de la qualité des relations de coopération entre le Maroc et les pays de la région s’inscrivant dans la vision stratégique du Royaume en faveur d’une intégration régionale dans ce domaine. Il a rappelé à cet égard les partenariats stratégiques que le Maroc a conclus avec les pays européens, africains et arabes, notamment en matière d’interconnexion électrique et gazière et d’investissements.

Au terme de son discours, le responsable gouvernemental a appelé la partie américaine à investir davantage et à soutenir la coopération dans le domaine de la recherche scientifique et à renforcer les capacités dans le secteur de l’énergie au Maroc, en Afrique et dans les pays arabes.

admin

Share
Published by
admin

Recent Posts

Les groupes pétroliers prennent le virage des énergies renouvelables – Boursier.com

Sylvie Aubert, publié le 25/02/2021 à 09h57 , modifié le 26/02/2021 à 01h57 Les groupes…

2 heures ago

Jean-Luc Martinet lorgne le marché des énergies renouvelables au Maroc – Le Desk

Banques CIH Bank: Le PNB consolidé en hausse de 10,3% en 2020 Le produit net…

5 heures ago

Investir dans les énergies renouvelables au Burkina Faso – Deutsche Welle

Eco Afrique Au Burkina Faso, moins d’un million de personnes sont connectées au réseau électrique…

10 heures ago

Electricité renouvelable, quoi qu’il en coûte ? – Journal de l’Automobile

Zoom de l’Arval Mobility Observatory – Plus les semaines passent, plus la question de l’accès…

11 heures ago

This website uses cookies.